“La Maison”, d’Emma Becker : la pute, le client et le désir

J'ai eu envie d'en parler Bon, je ne suis pas critique littéraire. Je n’ai aucune légitimité pour dire « lisez ce livre » ou « ne lisez pas ce livre », vraiment. Si on devait se dire qu’on a les…