Le Choix de La Rédac’ : Nos Covers Préférées

On est le 21 juin, c’est la Fête de la Musique ! L’occasion de célébrer cet art intemporel et immortel. Une fête où tous les artistes se côtoient autour d’une même passion, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Elle permet à de jeunes artistes de se produire et à des plus affirmés de performer. C’est le jour le plus long de l’année, il fait beau, on danse, on chante, on s’amuse. Bref, on profite !

Pour un artiste en devenir, la création est une étape secondaire. Il faut d’abord trouver son univers, son public, prendre l’expérience de la scène. C’est pourquoi les premières années d’un artiste passent par des reprises. Evidemment, autant choisir des morceaux qui fonctionnent, que l’on aime et que le public aime aussi, afin de montrer ce qu’on vaut.

Une reprise, c’est aussi l’occasion de revisiter une chanson, lui donner une signification différente, la faire vivre différemment, parfois même juste la faire revivre.

Alors pour célébrer la musique, les artistes qui se produiront ce 21 juin, et toutes ces chansons qu’on adore, l’équipe de La Fléministe s’est réunie pour vous proposer une sélection de nos covers préférées !

Enjoy !

 

Le choix de MissAugine : Take On Me (MTV Unplugged), par a-ha

“La prouesse de faire la cover de sa propre chanson 20 ans après en la revisitant complètement est juste incroyable. On passe d’un tube ultra connu des années 80, un peu kitsch, à une chanson acoustique qui fout les frissons (voir les larmes pour ma part) et c’est un bonheur absolu.”

Interprété originellement par a-ha.

 

 

Le choix de Citlali : You’re the one that I want, par Angus & Julia Stone

“Cette reprise m’a mise une petite claque à l’époque où je commençais à chanter timidement dans ma chambre et que je découvrais ce super groupe, Angus & Julia Stone.”

Interprété originellement par John Travolta & Olivia Newton.

 

 

Le choix de Belge&Brune : Wonderful Life, par Katie Melua

“La version simplifiée de l’arrangement donne plus de force au texte, parce que la voix de Katie Melua (dont je n’apprécie pas le travail généralement) est particulièrement adaptée à cette chanson-ci.”

Interprété originellement par Black.

 

Le choix de Redd : Immortality, par Seether

“Ce n’est pas de la musique, c’est du bruit. Si cette expression caractérisait les groupes de Grunge il y a 30 ans, on ne peut pas le dire de cette chanson de Pearl Jam. Et la reprise, en unplugged, par Seether, vous fait frissonner. La justesse de la voix éraillée, la mélodie des guitares et arpèges, la force de ce groupe font de cette chanson un bijou.”

Interprété originellement par Pearl Jam.

 

 

Le choix de Camille : Ma Benz, par Brigitte

“Une véritable réinterprétation de ce classique du rap qu’on ne présente plus ! Une reprise toute en sensualité du duo Brigitte, des musiciennes incroyables qui nous transportent dans un autre univers !”

“Et parce que j’ai envie de vous faire partager un moment unique, voici la rencontre sur scène de Joey Starr et Brigitte” :

Interprété originellement par Suprême NTM ft. Lord Kossity.

 

 

Le choix d’Alyne : Confortably Numb, par Scissor Sisters

“Une version disco d’un classique psychédélique… Je suis hyper fan, ça change vraiment l’ambiance de la chanson et même sa signification.”

Interprété originellement par Pink Floyd.

 

 

Le choix de Julch : Magnolias For Ever, par Ben Mazué

“Cette version tout en douceur, accompagnée de quelques accords de guitare et la puissance d’une interprétation de Ben Mazué, c’est juste magnifique. Il arrive à réinventer cette chanson et donner à ce joli texte une très belle exposition.”

Interprété originellement par Claude François.

 

 

Le choix de Brice : Can’t Help Falling in Love, par Eels

“Eels est un groupe trop sous (mé ?) estimé à mon goût.

Et pour l’émotion, le frisson de cette version qui prête à repenser toute la chanson. La voix éraillée de Mark Oliver Everett, bouleversante et dramatique, qui parle de tomber amoureux. Hors des sentiers Hawaïens et des colliers de fleurs du King; de ceux qui savent ce que ça implique…”

Interprété originellement par Elvis Presley.

 

 

Le choix de Kobaye : My Way, par Robbie Williams

“My Way est pour moi l’une des plus belles chansons de tous les temps. L’entendre de la voix de “The Voice” me donne des frissons. La reprise par Robbie Williams en live à la fin de son concert me donne la même émotion. Il donne tout ce qu’il a dans son interprétation et emporte le public avec lui pour un final et une ovation exceptionnels.”

Interprété originellement par Frank Sinatra.

 

 

Bonus : Creep, par Chase Eagleson

J’aurais pu vous proposer une reprise de Wonderwall, le tube d’Oasis, mais vous en entendrez sûrement une version ce soir. Puisque une Fête de la Musique sans une reprise de Wonderwall (plus ou moins réussie d’ailleurs) n’est pas considérée officiellement comme une Fête de la Musique, c’est la règle (ce n’est pas moi qui fais les règles !) ☺️

À la place, je vous propose de terminer par une reprise d’une chanson par trop trop connue, avec cette belle version acoustique de Creep, le tube de Radiohead, par Chase Eagleson :

 

 

Bonne Fête de la Musique à tous !

 

 

Retrouvez les autres sélections musicales de l’équipe de La Fléministe dans Le Choix de la Rédac’.

 

 

74510cookie-checkLe Choix de La Rédac’ : Nos Covers Préférées
Partager cet article via :
Julch

Julch

J'aime l'humour et la bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top