Bad buzz 2022, un premier trimestre qui ne déçoit pas !

Nous sommes à peine au début du printemps que j’ai déjà assez (trop) de matière pour rédiger un article sur les bad buzz des réseaux sociaux. L’année 2022 ne nous déçoit pas sur ce point-là. Découvrons ensemble les bad buzz 2022, enfin de son premier trimestre !

Benjamin Ledig, à la recherche du buzz par tous les moyens (et toutes les religions)

Impossible de ne pas avoir vu une des nombreuses vidéos polémiques du jeune Benjamin Ledig. Il y en a tellement qu’il est même difficile de suivre. Cela commence par une  première vidéo sur TikTok, où il twerke en crop top dans une église, puis un deuxième où il provoque en continuant de danser de façon lascive tout en présentant ses “excuses”. Il enchaîne les plateaux télé chez Touche Pas à Mon Poste, le bad buzz est là !

Ce début de notoriété semble lui plaire, car il publie dans la foulée une vidéo où il recherche une mosquée pour produire encore du contenu du même ordre. Il finira pas filmer des transitions en tenue crop top sur des prières musulmanes, avant de publier une vidéo avec une kippa qu’il qualifie d’accessoire de mode. Dernière vidéo en date : un coran acheté et qu’il utilise pour nettoyer sa vitre, sa table, et caler un meuble.

Trop de buzz tue le buzz. Il ne sait plus quoi faire pour se faire remarquer, les gens se lassent et arrêtent de lui donner l’importance si recherchée. Il était déjà friand des vidéos virales où il se victimisait et manipulait sa communauté sur TikTok. Cette fois-ci, le soufflé semble être retombé…mais jusqu’à quand ?

benjamin ledig crop top église

 

Sarah Fraisou et ses capsules pour un petit minou

Ah Sarah. Jamais loin des polémiques. Les plus assidus de la télé-réalité la connaissent depuis de nombreuses années. Même si son apparence a changé, ses prestations ratées elles, sont toujours là. Celle que l’on connaît pour ses nombreux scandales au sein des téléréalités fait aussi beaucoup parler d’elle coté vie privée, notamment par ses mariages express et ses placements de produits mensongers. Oupsi.

Les placements loupés, c’est fréquent chez les influenceurs. Tant sur le fond, que sur la forme. Sarah (et son agence) n’ont pas vu de souci à proposer à son public féminin des “capsules de resserement intime”. BIIIP BIIIIP ! Double alerte. En plus de faire la promotion d’un produit médical qui peut sembler aussi peu naturel qu’elle, Sarah propose les capsules comme solution aux problèmes conjugaux, affirmant qu’elle aurait été contactée par des femmes trompées par leur mari “parce que ça ne va plus au lit.” 

Un bad buzz qui a été encore plus violent que celui de Maëva Ghennam, autre star de télé-réalité qui faisait de la pub pour un “rajeunissement du vagin” (mentionnant le terme vagin au lieu de vulve, ça partait déjà mal). Bref, en 2022, ça serait sympa de laisser notre intimité tranquille.

 

Ruby Nikara et l’eau de son bain, un bad buzz 2022 qui ne tombe pas à l’eau

Vouloir à tout prix buzzer, même si le monde entier se moque de nous. C’est un peu le ressenti que j’ai eu quand j’ai découvert la nouvelle tentative de Ruby pour être populaire. Certains se rappellent d’elle pour ses prestations musicales… Ah, vous non plus ?

En proposant sur son site internet l’eau de son bain à 1500 euros, cette rappeuse de 21 ans savait qu’elle allait faire le buzz ! Pari réussi. On a même pu la voir chez Hanouna, bien friand de ce genre d’histoires. Se surnommant “barbie de la street” (où est son équipe de comm ?),  Ruby commercialise également ses culottes usagées, (mais propres, précise la femme d’affaires) pour la modique somme de 100 euros pièce. Ruby adore se faire mousser à la télé et sur les réseaux en criant haut et fort avoir une entreprise qui explose ! Je n’ai malheureusement pas pu vous avoir de codes promos.

eau bain ruby

Queen Saorie, la reine déchue de TikTok

Bien que critiquée et moquée régulièrement, Queen Saorie devenait de plus en plus populaire sur le réseau social TikTok avec une jolie communauté. Officiellement créatrice de contenu sur TikTok et sur Mym (où elle propose un abonnement pour avoir accès à une galerie de photos intimes), elle est régulièrement présente sur les lives. Ces derniers permettent de recevoir des cadeaux virtuels, convertibles en argent. Certains tiktokeurs gagnent leur vie exclusivement grâce aux dons de leur communauté. C’est justement sur quelques lives que Queen Saorie a perdu de son règne. Mathilde de son prénom, a fait le buzz en réclamant des cadeaux de façon très hautaine et dénigrante. Elle a expliqué par la suite qu’il s’agissait d’humour et de parodies de comptes populaires, et qu’elle subissait un véritable harcèlement depuis. Un coup de communication manquée pour la reine du TikTok…

@camillelesbonsplans83

On dira que c’est de l’humour

♬ son original – Camille

La police nationale fait aussi son bad buzz

Ce jour-là, le community manager de la police nationale du  Puy-de-Dôme aurait mieux fait de taper 7 fois sur son clavier avant de poster ce tweet. En ce 8 mars pour la Journée internationale des droits des femmes, on a donc pu lire sur leur compte twitter :

« Dédicace à tous ces hommes sans qui rien n’aurait été possible : Jules Ferry, enseignement laïc et obligatoire. Jean Jaurès favorable au suffrage féminin, adoption du droit de vote et d’éligibilité des femmes sous Charles de Gaulle. », avec les photos des trois hommes cités. La police  explique avoir voulu donner un « angle historique et différent à cette journée en rendant hommage à ceux qui se sont battus pour le droit des femmes ».

bad buzz police droit des femmes

 

Rendez-vous au deuxième trimestre pour faire le point Bad Buzz partie 2 !

Camille

71960cookie-checkBad buzz 2022, un premier trimestre qui ne déçoit pas !
Partager cet article via :
Camille

Camille

Retrouve-moi sur "La Fléministe" pour découvrir mes trouvailles sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top