Avez-vous déjà vu… les dramas coréens ?

Et voilà, Noël est déjà passé, et avec lui ses fameux films, plein de pipou et d’amour. Ces scénarios sans surprise aucune, ces belles histoires d’amour, ces happy-ending, le parfait combo pour un plaisir coupable. Seulement voilà, une fois décembre passé, il n’y a plus rien… Mais ne vous inquiétez pas, j’ai LA solution pour vous (avec une légère aide de Netflix) : les dramas coréens !

It's Okay to Not Be Okay (Netflix)

It’s Okay to Not Be Okay (Netflix, 2020)

Un drama coréen, c’est quoi ?

Un drama coréen, déjà, ça se passe en Corée. C’est une série télévisée, une histoire d’amour, entre deux personnages absolument fabuleux. A la différence des films de Noël dont le scénario est quasiment toujours le même (le citadin qui vient passer Noël dans sa campagne natale et se rend compte que c’est merveilleux), les dramas coréens ont des scénarios qui diffèrent, et peuvent être étonnants. Car même si on n’a aucun doute sur la fin, les péripéties sont telles qu’elles deviennent assez imprévisibles, rendant plaisant le chemin jusqu’à une arrivée connue, un peu à la manière des « Demoiselles de Rochefort », le film de Jacques Demy.

Touch your heart (Netflix)

Touch your heart (Netflix, 2019)

Une certaine vision de l’Amour

Bon, ok, je le confesse, je suis un idéaliste de l’Amour. Ces histoires d’amour parfaites, où la connexion entre deux individus semble juste évidente, ça me fait rêver. Dans les dramas coréens, l’amour est un lien spirituel entre deux personnes, il y a une réelle fusion, ça n’est jamais qu’une attirance physique ou sexuelle. Pas réellement de coup de foudre, pas ou peu de sexe, pas de nudité, d’adultère, contrairement à ce qu’on a l’habitude de voir à longueur de temps dans n’importe quelle série ou film occidental. Dans un drama, rien qu’un baiser semble un pêché. L’attirance est émotionnelle avant d’être physique. Alors, même si pour certains ça peut sembler vraiment niais, mon côté Bisounours trouve que mettre en avant l’Amour de la sorte, c’est une vraie beauté. La somptuosité, l’élégance, la douceur, au service d’une chose : l’évidence.

My Holo Love (Netflix)

My Holo Love (Netflix, 2020)

La culture coréenne

Un intérêt certain des dramas, c’est qu’ils permettent de découvrir la culture coréenne. Les habitudes de travail, de consommation, de comportement, de respect, l’importance de la famille, et certaines coutumes. Pour ceux qui regardent les séries en version originale, ça peut être l’occasion de découvrir une nouvelle langue. Le coréen est une langue étonnante, très expressive avec toutes ses intonations, mais agréable à écouter.

Something in the rain (Netflix)

Something in the rain (Netflix, 2018)

Et si l’Amour dans les dramas semble à ce point contenu, retenu dans une certaine pudeur, c’est probablement dû à une influence de la culture coréenne. Les cultures asiatiques sont davantage introverties, centrées sur l’esprit. Moins d’extravagance, d’exhibition, qui découle vers une démonstration plus intime et retenue de l’Amour.

 

It’s Okay to Not Be Okay

Je vous parle de l’Amour comme fil conducteur, sujet principal de l’intrigue des dramas. Pourtant, certaines séries osent mettre en avant d’autres thématiques en parallèle. C’est notamment le cas de la série « It’s Okay to Not Be Okay ». Un des lieux principaux de l’intrigue est un hôpital psychiatrique, laissant présager qu’il ne s’agit pas seulement d’une histoire d’amour.

It's Okay to Not Be Okay (Netflix)

It’s Okay to Not Be Okay (Netflix, 2020)

L’histoire est centrée autour de trois personnages. Moon Gang-Tae, un infirmier en service psychiatrique, qui se protège émotionnellement de tout, même de l’amour. Il essaie de prendre soin de son grand frère, Moon Sang-Tae, de huit ans son ainé, atteint d’autisme. Lui est un passionné de dessin, et fan de Ko Moon-Yeong, une auteure à succès de contes pour enfants. Elle est froide, antisociale, et semble ne jamais rien ressentir.

Cette série est d’une rare intelligence, tant dans son écriture que dans son scénario. La complexité de chacune des personnalités est mise en avant par la tendresse, ou la rudesse de leurs échanges et interactions. Elles évoluent, de manière violente, tragique, grandiose, émouvante, arrachées par un passé qui avait façonné leur présent. Les sentiments grandissent en même temps que s’élèvent les âmes. Ce trio attachant, explosif, improbable, est mis en lumière par l’ensemble des personnages secondaires, qui viennent apporter légèreté, humour et tendresse.

It's Okay to Not Be Okay (Netflix)

It’s Okay to Not Be Okay (Netflix, 2020)

 

En somme, le drama coréen, c’est l’occasion parfaite pour faire une pause, au milieu d’un monde réel beaucoup trop rapide, violent et agressif. C’est tendre, doux, un peu niais aussi, mais c’est beau. Ça nous rappelle que les émotions et les gens ont une importance, et qu’il faut prendre le temps de les chérir.

 

Quelques autres suggestions : Crash landing on you, My Holo Love, Touch your heart, Something in the rain

 

 

 

 

68920cookie-checkAvez-vous déjà vu… les dramas coréens ?
Partager cet article via :
Julch

Julch

J'aime l'humour et la bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top