Série Jeux Olympiques : Marie-Amélie Le Fur, de chair et de carbonne

Avec La Fleministe, participez aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020… euh non 2021… enfin si 2020 mais cette année quoi ! J’ai décidé de vous présenter quatre sportives françaises qui participent à ces JO au travers de 4 portraits.

Retrouvez-les tout au long de ces Jeux…. même les paralympiques !!

Épisode 4/4 : Marie-Amélie LE FUR

 

Pour ce 4ème et dernier article de cette série, je vais vous parler de l’athlète Marie-Amélie Le Fur. Plusieurs fois médaillées en sprint (100, 200 et 400m) et en saut en longueur, la française a su se reconstruire à la suite d’un accident qui aurait pourtant pu briser ses rêves.

  • Qui est-elle ?

Marie-Amélie est née le 26 Septembre 1988 à Vendôme dans le Loir et Cher. A la suite d’un accident de scooter en Mars 2004, elle sera amputée de sa jambe gauche sous le genou.

  • Son parcours

La carrière de Marie-Amélie Le Fur se trace déjà dès l’enfance. Elle commence l’athlétisme à l’âge de 6 ans avec en tête déjà le rêve de devenir professionnelle un jour. Son accident à l’âge de 15 ans et demi change ses plans mais pas son objectif. Peu de temps après son opération, elle prend contact avec la Fédération Française de Handisport dans le but de courir à nouveau et de reprendre une dynamique positive suite à cet accident qui a bouleversé sa vie et ses proches.

Amputée et évoluant avec une prothèse, elle est catégorisée T44 dans les différentes catégories des disciplines paralympiques (et non, ce n’est pas de la farine !).

En 2018, elle devient la nouvelle présidente du Comité Paralympique et Sportif Français en succédant à Emmanuelle ASSMANN.

  • Son palmarès

Marie-Amélie compte déjà 8 médailles olympiques à son palmarès. Les JO de Tokyo seront ses 4ème et derniers jeux, elle mettra un terme à sa carrière ensuite.

En 2008 à Pékin, elle remporte 2 fois l’argent au 100m et en longueur. À Londres en 2012, elle revient avec les 3 couleurs couronnant le 100m, le 200m et la longueur. Puis il y a 5 ans à Rio, elle gagne 2 médailles d’or et une de bronze au 200m, 400m et en longueur.

Lors des championnats du monde, Marie-Amélie s’illustre notamment en 2011 avec la 1ère place au 100m et 200m et en 2015 à Doha avec la victoire au 400m et en longueur.

Plus récemment, elle remporte la médaille d’or de saut en longueur aux championnats d’Europe de 2018 (avec un nouveau record du monde à 6m01)

Marie-Amelie_LEFUR
Marie-Amélie Le Fur aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016
  • L’extra sportif

Depuis 2008, Marie-Amélie Le Fur est la marraine de la campagne Handivalides, événement national pour l’intégration des étudiants handicapés sur les campus. Cette année là, elle est faite Officier de l’Ordre national du Mérite. Elle aura aussi la légion d’honneur en 2016.

Elle fut aussi consultante pour France Télévision en 2017 et 2018 pour les championnats du Monde et d’Europe.

En dehors des pistes d’athlétisme, Marie-Amélie donne aussi des conférences pour partager les valeurs communes du sport et de l’entreprise.

Marie-Amélie Le Fur

Vous pouvez suivre Marie-Amélie sur Facebook et Instagram (@marieamelielefur) pour voir ses exploits à Tokyo !

53540cookie-checkSérie Jeux Olympiques : Marie-Amélie Le Fur, de chair et de carbonne
Partager cet article via :
kobaye

Julien

Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous...et plus il y a de trous, moins il y a de gruyère !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top