Il était une chanson… Oh So Quiet !

Il était une chanson…:

It’s Oh So Quiet – Björk

 

 

 

Et c’est reparti pour une nouvelle année pleine de “Il était une chanson…” ! Que puis-je vous souhaiter à vous ?La santé, bien sûr ! L’argent, la réussite et.. l’amour ? Ah l’amour ! On en a fait des livres, des films et des chansons sur le sujet ! Et alors qu’une amie me demandait récemment qu’elle était, pour moi, la plus grande chanson d’amour de tous les temps, ce à quoi je répondais : Eeuuuh… (Mais gageons que j’aurais trouvé pour un spécial St Valentin !)

Je peux vous dire qui, pour moi toujours, décrit le mieux ce complexe sentiment, en chanson. Car pour ça, il faut bien un tempérament de feu, explosif sous contrôle, original (pour pas dire barré) génie créatif inimitable sinon inégalable et…

Bon, ok, j’aime Björk, vous l’aurez compris !

Décrire l’indéfinissable, l’inclassable, n’est pas chose aisée. Je m’en rends compte alors que j’essaie de le faire musicalement pour elle. Elle qui se classifie profondément ancrée dans la Pop, il serait pourtant fort dommage de l’y caser alors que dans son univers si riche, on peut aussi y rencontrer: de l’électro, de l’indé, parfois même de l’expérimental ou encore du trip-hop. Et entendre de nombreuses autres influences musicales allant du Punk au Jazz, comme c’est le cas dans ce “It’s Oh So Quiet”.

Bio(rk) Express :

Mais tout d’abord, pour celles et ceux qui ne connaîtraient que très peu, voir pas, l’artiste :

Björk Guðmundsdóttir est née le 21 Novembre 1965 à Reykjavik en Islande. Elle grandit aux côtés de sa mère au sein d’une communauté hippie et intègre dès l’âge de 5 ans une école de musique où elle apprend le piano et la flûte. Élève – Artiste (sur)douée, elle enregistre son premier album avec l’aide de son oncle, en 77, à l’âge de 11 ans ! Sobrement intitulé “Björk”, il contient ses premières compositions et des reprises en Islandais (Dont une incroyable pépite avec celle de Fool on the Hill des Beatles qui devient Alfur Ùt Ùr Hòl).

Fait dans son coin, cet album devient pourtant rapidement disque d’or en Islande et Björk se fait son nom. Déjà véritable touche à tout musicale, elle fera le tour d’un grand nombre de groupes locaux, aux styles variés, tout au long de son adolescence.

En 1983, elle forme le groupe punk: Kukl (qui signifie “sorcellerie” en Islandais) et les deux albums à venir lui permettront de franchir les frontières en connaissant un franc succès au Royaume-Uni. Puis en 87, le groupe décide de se “saborder”. Laissant le Punk de côté pour prendre un virage Pop et se renommant : The Sugarcubes. Le pari sera réussi et à travers trois albums, ils s’ exporteront à l’échelle mondiale, cette fois.

 

 

En 1992, le groupe se sépare pourtant en plein succès et Björk part s’installer à Londres pour y enregistrer son premier album solo: Debut. Elle va collaborer avec Nellee Hooper, producteur de Massive Attack et signer son premier succès solo à l’international : Human Behaviour.

 

La suite…

Je m’arrête ici pour le moment. Car je ne manquerai pas une occasion de revenir sur l’incroyable et immense carrière de Björk mais il est temps de nous recentrer sur la chanson du jour…:

 

It’s Oh So Quiet

 

Comme pour symboliser ses origines – son Islande natale – entre poétiques paysages enneigés et chaotiques paysages volcaniques, un des thèmes récurrents dans les textes de Björk est la dualité. L’intérieur, la sentimentale. Comme déjà bien illustré en 93, dans Violently Happy.

Elle réaborde en 95 de façon plus positive, avec cette chanson issue de l’album Post, pour évoquer le bordel intérieur du sentiment amoureux. La chanson, construite en deux tableaux musicaux distincts, s’ouvre sur un doux air de clarinette et vibraphone appuyé par une contrebasse. Björk commence par des “Shhh” comme pour sommer cette mélodie de ne pas s’amplifier avec ces mots:

"Tout est si calme, Shhh Shhh, tellement calme. Shhh. Tu es tout(e) seul(e) et tout est si paisible jusqu'à ce que..."

 

 You fall in Love !

(Tu tombes amoureux/amoureuse)

 

Sur ces mots, la chanson et son interprète explosent en onomatopées dans une batterie de cuivres Jazzy et colorée !

"Tu pètes un câble ! Zing boom ! Le ciel s'ouvre, le diable est lâché ! Wow Woh !"

Avant de revenir sur l’air initial… Jusqu’à ce que… Bon, je ne vais pas vous disséquer toute la chanson, ni vous divulgâcher les possibles métaphores visuelles dans le clip qui est tout aussi grandement inspiré !

 

Car pour accompagner ces Montagnes Russes, Björk, grande amoureuse des comédies musicales va s’essayer avec brio au genre en confiant la réalisation à Spike Jonze pour le résultat (multi-récompensé) que je vous laisse re-découvrir en fin d’article. Il est à noter que c’est en voyant ce clip que Lars Von Trier – qui avait au préalable embauché la chanteuse pour faire la bande originale de son prochain film: Dancer in the Dark – eu le déclic de carrément lui donner le rôle principal.

(Et si vous n’avez jamais vu ce film, je ne peux que vous le recommander vivement !)

 

Reprise Surprise !

Comme de dualité à paradoxe il n’y a souvent qu’un pas (de deux). Il faut savoir que cette chanson qui est le plus gros succès commercial de Björk, qui détestait les reprises de chansons est… une reprise ! En fait c’est même une reprise de reprise ! La plus connue, jusque lors, de Betty HuttonBlow a Fuse datait de 1951, et était très inspirée de la chanson Française : Tout est tranquille interprétée par Jacques Hélian en 1949. Qui était, elle-même, inspirée d’une chanson Allemande de 1948 : Und Jetzt ist es Still d’Harry Winter.

Mais pour l’heure, j’espère que vous serez d’accord avec moi pour dire que ce succès est loin d’être volé ! Qu’il y a des chansons et des interprétations… Habitées et appropriées. Dans lesquelles l’amour n’est plus sujet métaphorique mais véritable état d’âme et d’esprit. Et qu’il n’y avait pas meilleure artiste, personnalité hors du commun venue des neiges et des volcans, pour nous le décrire :

 

It’s Oh So Quiet – Björk

 

 

 

 

 

 

32130cookie-checkIl était une chanson… Oh So Quiet !
Partager cet article via :
Brice

Brice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top