#On-Off : Soul, le dernier chef d’oeuvre des studios Pixar !

Quel beau cadeau de la part de Pixar. Disponible depuis le 25 Décembre sur la plateforme Disney +, le film “Soul” est un véritable petit bijou. Réalisé par Pete Docter, à qui on doit déjà de très beaux moments comme Monstres & Cie, Là-Haut et Vice Versa, a une fois de plus tapé dans le mille.

L’histoire de la vie

C’est le début d’une grande aventure pour Joe Gardner. Ce professeur de musique vivant à New York et passionné de jazz, va enfin pouvoir quitter sa classe. Il vient d’être sélectionné pour jouer sur la scène du meilleur club de la ville avec Dorothea Williams, grande musicienne de son époque ! Alors qu’il touche son rêve du bout des doigts, Joe Gardner va être victime d’un accident qui lui sera fatal. Sur le chemin de l’au-delà, il va tout faire pour revenir sur terre. C’est finalement là que commence sa véritable aventure…

Un film récent pour une idée qui date d’il y a 23 ans. Quand le réalisateur, Pete Docter devient père, il remarque rapidement que son fils possède déjà une personnalité. Lui qui pensait que cette caractéristique se développait grâce à l’expérience de la vie, constate finalement que cela requiert de l’inné. C’est donc autour de toute cette réflexion que le film sera mis en image.

Même si l’on retrouve de jolies couleurs, ce n’est pas pour autant que ce long-métrage s’adresse aux enfants. Mêlant à la fois philosophie, et humour, il nous rappelle à quel point il est important de profiter de la vie. Amusez-vous tant qu’il est encore temps. Trouvez votre passion, car le plus important n’est pas d’en vivre mais d’en avoir une.

Dans la tête de Pete Docter © KirkMcKoy

New-York, capitale du jazz 

Bien qu’originaire de La Nouvelle-Orléans, le jazz arrive à New York grâce à la population afro-américaine des quartiers d’Harlem dans les années 20. Au début réservés à un public blanc, plusieurs clubs vont se créer comme le mythique “Cotton club”. Au fur et à mesure, ce style deviendra accessible à tous et évoluera à travers différents courants comme le swing, le bebop, ou encore le free jazz qui feront de New-York une ville de référence. Tous les plus grands musiciens passeront par ces clubs comme Duke Ellington, Ella Fitzgerald, John Coltrane ou encore Miles Davis.

La musique faisant parti intégrante du film, il était évident pour les réalisateurs que l’histoire se déroulerait à New York. D’ailleurs, la ville occupe une place importante dans Soul. Facilement identifiable auprès du grand public, New-York permet ce contraste entre réalité et monde imaginaire. Kemp Powers, co-réalisateur du film et ayant grandi là-bas, a été d’une grande importance dans la représentation de New York et de sa culture afro-américaine. Reproduisant à la perfection l’ambiance de certains quartiers, il se dit fier de l’hommage que Pixar a rendu à sa ville.

 

Soul, disponible sur Disney +

 

 

 

 

 

31110cookie-check#On-Off : Soul, le dernier chef d’oeuvre des studios Pixar !
Partager cet article via :
Radio Thaïs

Radio Thaïs

Je teste des trucs sur internet ! J'écris #ON-OFF pour La Fléministe 🖌 - Ma Chaine Youtube : Radio Thaïs 🎬 - Mon podcast : Pop Express ! 🎙 https://radiothais.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top