Il était…: Noël en chanson ! (Jour 6)

I Saw Mommy Kissing Santa Claus

The Jackson Five

 

 

Le 15 Octobre 1970, Jackie, Toriano dit ” Tito”, Germaine, Marlon et Michaël Jackson sortent un album de Noël sobrement intitulé : The Jackson 5: Christmas album, principalement composé de reprises (parmi lesquelles on trouvera leur version de Little Drummer Boy.)

C’est celle de I Saw Mommy Kissing Santa Claus que j’ai choisi pour ma sélection de Noël en chanson.

L’originale est interprétée par un jeune chanteur Américain de 13 ans : Jimmy Boyd, En 1952. La chanson a pourtant bien failli ne jamais voir le jour…Dans une Amérique encore plus puritaine que maintenant, l’église de Boston avait réussi à la faire bannir de la radio pour ses paroles à connotation sexuelle et d’adultère. La chanson raconte l’histoire d’un petit garçon qui découvre depuis les escaliers, la nuit de Noël, sa mère embrasser et “chatouiller” le Père Noël au pied du sapin.

C’est le petit Jimmy, lui-même, qui montera au créneau auprès de l’archevêque pour lui demander de lever l’interdiction, expliquant alors, que le Père Noël est le père de l’enfant en question.

Au moins ça ! La pilule d’apprendre que le père Noël n’existe pas, passe alors mieux.

Si vous connaissez probablement l’air de la chanson, sans pour autant remettre par qui, c’est surtout parce qu’elle a été reprise une bonne vingtaine de fois par autant d’artistes: The Ronettes, The Four Season, John Mellencamp… jusqu’à, plus récemment encore, Amy Winehouse.

Mais c’est bien la version de la fratrie Jackson, en 70, qui allait la populariser et la rendre si célèbre, en y mettant sa “Motown Touch”, lui donnant cet air plus funky et dansant.

C’est Michaël qui est au lead de la chanson, permettant de garder le côté faussement naïf de l’originale tout en se l’appropriant. La sublimant.

Il est à noter que sous cet air de merchandising – de sortir un album de reprises de chansons de Noël – c’était une certaine prise de risque pour la famille Jackson, dont c’était seulement le 3ème album studio (4ème, si l’on compte : Diana Ross Presents The Jackson 5) et un quitte ou double après le succès mondial de ABC mais la demi-teinte du Third Album.

Ce sera double !

La suite, on la connaît…

 

Mais pour l’heure: Il est l’occasion de se rappeler que le jeune Michaël Jackson avait une sacrée voix, quand-même ! Et de rendre un peu plus funky ce Noël qui approche avec la meilleure version de cette chanson, on est d’accord ?

Petite pensée émue, au passage, pour les parents qui se feront gauler cette année ! (Je parle pour l’existence du Père-Noël, hein.) 

Et il était une chanson…:

I Saw Mommy Kissing Santa Claus The Jackson Five

27870cookie-checkIl était…: Noël en chanson ! (Jour 6)
Partager cet article via :
Brice

Brice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top