#On-Off : Ma sélection de films pour un confinement réussi ! (2ème partie)

Confinement en nombre de jours ressentis : 694.

L’occasion pour moi de poursuivre ma mission. Si toi aussi, tu veux refaire ta culture cinématographique et que tu as déjà regardé tous les films de ma première sélection… pas de panique ! En voici une deuxième !

Des classiques intemporels :

Les Évadés, de Franck Darabont. (Netflix)

Resté pendant longtemps numéro 1 sur Allociné, difficile de croire aujourd’hui que ce film fut un échec commercial à sa sortie en 1994…

 

Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet. (Netflix)

Le 3 Septembre 1973, à 18 heures 28 minutes et 32 secondes, un spermatozoïde pourvu d’un chromosome X appartenant à M. Raphael Poulain se détachait du peloton pour atteindre un ovule appartenant à Mme Poulain, née Amandine Fouet. 9 mois plus tard naissait…

 

Edward aux Mains d’Argent, de Tim Burton. (Disney +)

Sorti en 1990, ce film marque la première collaboration entre Tim Burton et son acteur fétiche : Johnny Depp. Aux allures de conte de Noël, ce chef d’oeuvre sous-entend également des thèmes plus dramatiques comme la solitude, la différence et l’acceptation de soi.

 

Shutter Island, de Martin Scorsese. (Netflix & OCS)

Pour apprécier pleinement le talent et la mise en scène de Martin Scorsese, je vous conseille de le regarder deux fois. Mais rassurez-vous, vous ne verrez pas le même film.

 

Des Films d’Animation :

J’ai Perdu Mon Corps, de Jeremy Clapin. (Canal +)

Qui a dit que les films d’animation n’étaient réservés qu’aux enfants ?

 

Les Nouveaux Héros, de Don Hall et Chris William. ( Disney +)

Quand le monde de Disney rencontre l’univers Marvel, ça donne l’un des personnages de fiction les plus attachants : Baymax.

 

Jack & la Mécanique du Coeur, de Mathias Malzieu & Stéphane Berla. (Netflix)

Venez découvrir le monde formidable de Mathias Malzieu, écrivain, musicien et réalisateur français, à travers ce film musical rempli de poésie. Comme le héros, Jack, vous risquez d’être touché en plein coeur.

 

Vice Versa, de Peter Docter & Ronaldo Del Carmen. (Disney +)

Gérer ses émotions n’est pas forcément la chose la plus facile pour une petite fille de 11 ans. Encore plus quand, celles-ci sèment la zizanie dans notre tour de contrôle intérieure.

 

Des Sujets Sérieux :

Lola Vers La Mer, de Laurent Micheli. (OCS)

Avant de s’appeler Lola, elle était un garçon. Forcée de renouer le dialogue avec son père qui n’accepte pas ce changement, ils vont traverser ensemble une épreuve qui les mènera sur le chemin de l’acceptation. Grâce à un duo d’acteur d’une justesse implacable entre Mya Bollaers et Benoit Magimel, ce film met, avant tout, en lumière l’amour d’un parent qui va au delà des choix de son enfant.

 

A Voix Haute, de Ladj Ly & Stephane Freitas. (Netflix)

Quand on donne la parole aux jeunes de banlieue, ça laisse place à de grands discours.

 

Vice, de Adam Mckay. (Ciné +)

Ce biopic retrace l’ascension politique de Dick Cheney au poste de vice président de Georges W. Bush. Homme de l’ombre, il va réussir à prendre le contrôle des armées américaines et devenir l’un des hommes les plus puissants du monde. Performance incroyable de Christian Bale (comme toujours) qui a du prendre plus de 15kg pour incarner au mieux ce rôle.

 

Nevada, de Laure De Clermont-Tonerre. (Canal +)

Calmer la violence d’un homme par le contact des chevaux sauvages, c’est ce qui fait toute la beauté de ce film.

 

Les films préférés de la rédac :

 

Le film de Nolwenn : Libre & Assoupi, de Benjamin Guedj. 

Parce qu’on peut entendre une de mes répliques préférées : “J’ai une passion pour le mot slip. Il est magnifique ce mot, écrit dans une phrase, il la rend joyeuse et musicale.”

 

Le film de Lola : Le Cercle Littéraire de Guernesey, de Mike Newell. 

C’est l’adaptation du livre d’Annie Barrows et Mary Ann Shaffer : Le Cercle Littéraire des Amateurs d’Epluchures de Patate de Guernesey. L’histoire se déroule en 1946 dans laquelle on suit une jeune autrice en quête d’inspiration. Sa curiosité va l’emmener à la rencontre des membres d’un club littéraire mystérieux et découvrir l’histoire de l’ile de Guernesey sous l’occupation.

 

Le film de Brice : Une Nuit En Enfer, de Robert Rodriguez. 

Un de mes films doudou ! Tarantino à l’écriture, Robert Rodriguez à la réalisation. Pas le meilleur film ni de l’un ni de l’autre, mais l’équilibre parfait des deux. Un casting 3 étoiles jusque dans ses seconds rôles, pour suivre la cavale des frères Guecko après un braquage qui tourne mal.

Le film de Julien : Lord Of War, d’Andrew Niccol. 

Ce film, inspiré de faits réels, raconte l’histoire d’un migrant ukrainien vivant à New York dans les années 80. Sur fond de guerre froide, il va réussir à se faire une place dans le trafic d’armes à travers le monde. La chute du bloc soviétique pourrait même jouer en sa faveur afin de devenir le seigneur de guerre. Le trio Nicolas Cage, Jared Leto et Ethan Hawke ne laisse aucun répit aux spectateurs dans ce film qui nous apprend une leçon de vie à travers la mort.

 

Bon film ! 🎬

 

23750cookie-check#On-Off : Ma sélection de films pour un confinement réussi ! (2ème partie)
Partager cet article via :
Radio Thaïs

Radio Thaïs

Je teste des trucs sur internet ! J'écris #ON-OFF pour La Fléministe 🖌 - Ma Chaine Youtube : Radio Thaïs 🎬 - Mon podcast : Pop Express ! 🎙 https://radiothais.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top