Es-tu une sorcière ?

Nous sommes fin octobre, c’est Halloween. J’espère que tu as préparé le maquillage, les vêtements, les baguettes magiques, le faux sang. Tu seras la sorcière la plus terrifiante. Je suis sûr que tu t’entraînes tous les matins pour avoir ton meilleur rire satanique. Tu seras la sorcière la plus ressemblante. Enfin, es-tu sûre de ça ? Sais-tu vraiment ce que c’est une sorcière ?

Cette année, Halloween n’aura pas la même saveur. Bien qu’il soit difficile de défiler, d’aller réclamer des bonbons aux portes (ou de jeter des sorts), de s’entasser dans des soirées remplies de sang et de cervelle, tu as décidé de tout de même te déguiser. D’autant plus que cette année, plus que jamais, les masques sont à la mode.

Et si malgré tout, on tentait de le faire tomber ce fichu masque (au sens figuré bien évidemment) ?

Toi qui as choisi de te déguiser en sorcière, tu as sûrement prévu tous les accessoires pour un déguisement parfait. J’imagine qu’il est basé sur l’image de la sorcière qu’on a tous en tête. Physiquement, la sorcière s’habille en noir. Elle a un chapeau pointu, un nez crochu. Mais ce n’est pas tout, la sorcière doit faire peur, elle est hideuse, répugnante. En plus, elle vit seule. Elle ne sourit jamais, on la voit vivre la nuit, dans l’obscurité, à la lumière de la lune. Avec sa tasse de thé, elle est assise dans son fauteuil, à caresser son chat en attendant que le temps passe.

 

sorcière

 

Alors toi, es-tu une sorcière ?

Ce n’est pas si compliqué de se déguiser en sorcière. Pourtant, être une sorcière ce n’est pas si facile. La sorcière est caractérisée par des habitudes, des manières de vivre, des façons d’être. Tout le monde n’est pas capable d’en être une.

Et toi, tu crois ne pas en en être une ? Et si tu en étais une ?

Fais le test.

Si tu portes du noir dans la vie,
Si tu sors le soir dans la nuit,
Si tu bois de l’eau chaude avec des fleurs dedans,
Si tu vois autre chose que la tête blasée des gens,

Si tu aimes les chats dans la vie,
Si tu cries au creux de ton lit,
Si tu n’aimes pas trop qu’on te dise de sourire,
Si tu trouves ça beau, la lune et le saphir,

Si tu sais être seule dans la vie,
Si tu suis ton instinct dans la nuit,
Si tu n’as besoin de personne pour te sauver,
Si tu trouves que rien ne remplace ta liberté,

 

Tu es sûrement une sorcière.

 

Finalement, qui est-elle cette sorcière ?

Et si finalement la sorcière n’était pas cette représentation d’une femme hideuse, répugnante ? Tu sais, l’image qu’on te balance depuis toujours dans les contes que tu lisais quand tu étais enfant. La sorcière, dans le monde moderne, peut être bien plus que ça. Tu t’es peut être reconnue dans les suppositions du dessus. Tu en as même peut-être conclu que, oui, toi aussi, tu es sûrement une sorcière. Et pourtant, tu n’es ni hideuse ni répugnante, tu es une femme formidable ! Alors ça voudrait dire que l’image que l’on a de la sorcière ne serait pas tout à fait vraie ? Et bien oui.

La sorcière, dans le monde moderne, c’est une femme indépendante. C’est une femme qui vieillit comme tout le monde, libre de faire ses propres choix, même ses choix de vie. Elle peut être célibataire, et elle peut même refuser la maternité si elle le souhaite. La sorcière, c’est une femme avec de la puissance.

 

Sois-donc une sorcière si tu le souhaites.

 

Si tu veux en découvrir davantage, je te conseille de regarder cet extrait de l’émission « La Grande Librairie » où Mona Chollet y parle de son ouvrage « Sorcières. La puissance invaincue des femmes ».

 

Cet article est librement inspiré de la chanson de Pomme et Klô Pelgag, sorcières.

17970cookie-checkEs-tu une sorcière ?
Partager cet article via :
Julch

Julch

J'aime l'humour et la bienveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top