Il était… Nirvana ! (Dernière partie)

Il était… Nirvana

(Dernière partie)

 

 

18 Novembre 1993. New York.

 

Nirvana est sur le toit du monde, dépassant même leur plus grands rivaux, dont un des derniers géants du Rock : Les Guns’N’Roses.

Paradoxalement, Kurt va de plus en plus mal, supportant de moins en moins le succès et le poids qu’il semblait engendrer sur ses épaules…

Et il a, une nouvelle fois, envie de prendre tout le monde à contre-pied en acceptant de participer aux sessions Unplugged de MTV.

Souhaitant amener Nirvana là où personne ne les attend.

Le groupe dresse pour l’occasion une setlist avare de leur plus gros succès commerciaux.

MTV finit par accepter malgré leurs premières réticences.

“C’est ça ou pas de Nirvana !”

Kurt ajoute même une condition supplémentaire en exigeant que le studio soit décoré de chandeliers, de cierges et de gerbes de fleurs.

Il désire que ce concert ressemble au théâtre d’un enterrement.

 

 

The Man Who Sold The World…

Le concert est joué et enregistré d’une seule traite avec, à la baguette, un Kurt Cobain des grands soirs dans un mauvais jour.

Sous le joug de drogues, il va enchaîner les clopes et les interprétations en dégageant un magnétisme inédit et le groupe va livrer la prestation que l’on connaît, entraînant Nirvana, dans une autre dimension.

Un des moments phares de ce concert, est la reprise d’une chanson de David Bowie sortie dans les années 70 qui n’avait pas connu un grand succès.

Kurt va se l’approprier et se charger de la satelliser !

A tel point que, quelques temps plus tard, Bowie, qui sera dépassé par le succès de sa propre chanson (re)connue par le grand public comme étant du trio suite à l’unplugged, finira par dire lors de ses concerts, bon joueur, qu’il ne faisait qu’interpréter une chanson anachronique de Nirvana, au moment de la jouer.

 

 

Mais j’ai choisi de vous parler, pour cette dernière partie, du clou du spectacle, la chanson: Where Did You Sleep Last Night.

 

My Girl, My Girl…

 

Peut-être qu’à cet instant, elle vous parle plus sous ce “titre” popularisé quelques années plus tard par une publicité pour une barre chocolatée.

Mais il s’agit, en réalité, d’une – autre – reprise.

Celle d’une chanson datant de 1939 jouée alors par le Bluesman LeadBelly

 

Nous voilà à la fin de l’enregistrement de cet Unplugged;

L’ambiance est détendue, Krist et Dave se laissent aller à quelques blagues…

Mais Kurt va prendre un ton un peu plus solennel pour prévenir le public présent que ce sera bien la dernière chanson.

Il n’y aura pas de rappel.

 

F*** you All, this the Last song of the evening !”

 

Puis il attaque les premiers accords de la chanson.

Soutenus par un violoncelle grave, presque mystique, l’atmosphère va devenir envoûtante, hypnotique..

Kurt ferme les yeux, sa voix presque détachée lance les premiers “My Girl” et il va habiter, comme possédé, cette chanson.

 

In the pines, In the pines, Where the Sun don’t ever shine…

 

 

A croire que.. non, c’est sûr ! Cette chanson était faite pour lui.

Les paroles sont très sombres. Elles évoquent : l’adultère (le titre se traduit par: “Où as tu couché la nuit dernière ?”)

La souffrance, la solitude et… la mort. Sa voix va monter en puissance, en même temps que la gravité de l’histoire relatée, jusqu’à devenir un rugissement presque animal, pour finir sur un soupir lorsqu’il rouvre les yeux. Le regard sombre, désemparé, perdu devant un public subjugué par cet instant.

Historique.

 

 

Puis il se lève, sans guère plus de mots que quelques remerciements, serrant des mains tendues et signant quelques autographes avant de retourner dans sa loge.

Ce concert, enregistré, ne sortira que le 1er Novembre 1994…

A titre posthume.

Si ce concert finira par mettre Nirvana dans la lumière; lui, ne trouvera jamais la sienne au bout du tunnel…

 

Kurt Cobain est retrouvé mort, par suicide, le 05 Avril 1994.

 

Et quoi qu’on puisse s’en bercer, parfois, par illusion: le Grunge mais le Rock, en général, ne renaîtra jamais vraiment de ses cendres à lui.

Le rock est mort. Vive Kurt Cobain !

Et longue vie à Nirvana…

 

Et pour l’heure, il était la dernière chanson d’un groupe mythique :

Where Did You Sleep Last Night – Nirvana

 

 

17140cookie-checkIl était… Nirvana ! (Dernière partie)
Partager cet article via :
Brice

Brice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top