Running gag

Connaissez-vous : La course à pied ? Ce sport archaïque, plus communément appelé “running” dont tout le monde vante les mérites ? J’ai tenté pour vous l’aventure et je vous parle de mon expérience…

 

running

Veni

 

Tout à commencé il y a 2 ans. Lors de la grande quête, celle qui, plus impossible encore que celle du Graal, vous tombe sur le nez chaque année dès l’entrée en scène des premiers rayons de soleil : Celle du SUMMER BODY.

Chaque année on tente tout et n’importe quoi. En espérant qu’en quelques semaines on pourra éliminer l’excédent accumulé depuis ces 15 dernières semaines …euh… années. “Le régime magique de Gwen Stefani”. “La ligne parfaite de Caroline Receveur quelques semaines après son accouchement”. → C’est un LEURRE ! Toutes ces “stars” ont passé leur vie à faire attention. Font du sport tous les jours. T’auras beau bouffer de la soupe aux choux chinois du Galápagos pendant 3 semaines tout ce que tu récolteras c’est une bonne chiasse et l’envie d’égorger des chatons Maine Coon à chaque pleine lune. Il n’y a PAS DE MIRACLE.

 

Enfin, c’est ce que je pensais avant de recroiser mon collègue Jean-Dylan (le prénom a volontairement été changé, personne ne s’appelle vraiment Jean-Dylan ou alors l’humanité se porte plus mal que je ne le pensais). Donc Jean-Dyl’, pour les intimes, tu le re-croises au bout de 3 mois, 15 kilos en mois, une ligne parfaite, le teint hâlé, les cheveux blondis, le sourire bright attablé devant une pizza 4 fromages. MAIS QUEL EST TON SECRET ?

 

“Je me suis mis à courir.”

 

PARDON ? Il suffirait de courir ? 

Je vais pas mentir, j’avais déjà entendu parlé de cette pratique étrange qui consiste à courir. Comme si on passait pas déjà toute notre vie à courir, il faudrait en plus qu’on se mette à le faire “par plaisir”, j’avoue n’avoir jamais compris le principe… 

 

“Mais siiii !Tu vas voir ! Au bout d’un moment tu vas vraiment prendre du plaisir, ça devient comme une drogue et surtout tu vas fondre.”

 

Vous savez qu’il existe des gens qui sont prêts à payer pour se faire balancer de la peinture dessus pendant qu’ils courent sur un circuit de 5km ? C’est qu’ils doivent forcément y prendre plaisir non ?

 

running color race

 

Vidi

 

Me laissant séduire par l’expectative des résultats de ce bon vieuX Jean-Dyl’, me voilà sur le circuit du parc des habitués du “running”. Et là, première constatation, n’aurais-je pas à faire à une secte ? Ils sont des dizaines à courir inlassablement sur ce chemin, casque vissé sur les oreilles, des vieux, des jeunes, des hommes, des femmes, comme des robots. Personne ne se regarde. Chacun est dans sa bulle. Habituée des sports ludiques ou collectifs, je trouve le principe étrange mais pourquoi pas. Une bonne playlist et c’est parti pour un premier tour de piste.

Premier tour qui sera donc aussi le dernier. Je souffle comme Dark Vador, je sue comme Jabba le Hutt et je suis persuadée que le lendemain j’aurai la démarche de C3PO. Bref j’en chie comme jamais alors que ça semblait si facile pour les autres…. Je retourne auprès de Jean-Dylan pour quérir ses précieux conseils :

 

“Non mais c’est le début c’est normal et puis c’est important d’avoir de bonnes chaussures”.

 

Ok, ça doit forcément venir des chaussures. Direction une grande enseigne de sport rayon “running”.

 

running shoes

 

Bon alors pour le rayon running, si vous êtes épileptique c’est à éviter. Sérieusement qu’est-ce que c’est que ces chaussures ???? On dirait qu’une licorne est venue vomir sur la collection ! Du rose, du jaune, du vert, on arrive plus à savoir si on est là pour faire du sport ou un test de daltonisme… Les prix aussi peuvent être dangereux pour les personnes cardiaques, j’espère que pour cette somme les chaussures marchent toute seules… Après un cours théorique sur la manière dont se pose mon pieds et pourquoi il vaut mieux que je prenne le “double amorti supination relance semelle plaquette de frein piston cobra royal”, je repars soulagée d’une centaine d’euros mais mes baskets sont roses alors ça va.

 

De retour sur la piste dans une tenue flambante neuve, j’ai l’impression d’appartenir au “club” je me surprend à faire un petit signe, comme le font les motards, en croisant un autre runner. Bon, résultat au bout d’un tour, c’est le même cirque que la fois précédente, mes poumons me lâchent, je suis plus trempée qu’une chaussette dans une flaque de salle de bain et mes jambes ont décidé d’envoyer une demande de divorce au reste de mon corps.

Vici

 

Pourtant je décide de rien lâcher, de croire en mon potentiel. Bon…Et aussi pour rentabiliser un peu mes dépenses. Je continue à me rendre régulièrement sur le circuit, je complète même ma panoplie par une montre connectée, vous savez celle qui vibre toutes les heures pour te dire d’aller marcher “grosse feignasse”. Par vent, soleil, pluie, je cours. (si ça avait été une vidéo j’aurai mis évidemment la musique de Rocky pour montrer à quel point je suis une warrior).

 

Au bout de deux mois, le résultat tombe ENFIN !

 

Je n’ai absolument pas progressé, et n’ai perdu aucun kilos.

Si vous cherchez Jean-Dyl’, il est au fond du vieux port dans un bloc de béton…. Avec mes running roses.

Cette année j’ai décidé de plutôt miser sur le SEUMer Body.

 

 

15290cookie-checkRunning gag
Partager cet article via :
MissAugine

MissAugine

Femme, flemmarde et féministe. J'aime vivre d'humour et de bières fraîches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top