Sofia Coppola, une réalisatrice fléministe !

Avez-vous déjà vu la filmographie de Sofia Coppola ? Oui, oui, carrément la filmographie car pour comprendre un auteur, il faut prendre en considération plusieurs de ses œuvres et surtout, il m’est trop difficile de faire un choix entre ses films !

Sofia Coppola, réalisatrice mais aussi scénariste, productrice, actrice, créatrice de mode et mère new-yorkaise ; fille d’un certain Francis Ford Coppola, cousine d’un dénommé Nicolas Cage, ex-femme d’un gars appelé Spike Lee et aujourd’hui femme du merveilleux Thomas Mars ; dépeint dans tous ses films les méandres de l’ennui ! « Hummm super intéressant » me direz-vous ! Et bien oui c’est super intéressant et même incroyablement beau !

Pour moi, Sofia Coppola est une réalisatrice fléministe ! Elle décomplexe le sentiment d’ingratitude, elle se rebelle contre l’autorité, elle détourne les codes des bien-pensants et utilise l’ennui comme intrigue ! Elle joue beaucoup sur les faux-semblants. Son sujet de prédilection? Ses héroïnes semblent avoir une vie idéale alors qu’elle est d’un ennui mortel. (Euh oui, il n’y a pas vraiment de happy end chez Sofia…)

 

 

« Mon dieu !!! Blasphème !! il y a une paire de Converses dans une scène du film Marie-Antoinette » diront certains critiques, et bien oui elle assume l’anachronisme au nom de la rébellion !!! Soyons libre de penser et de s’exprimer à travers l’art !

 

 

Sofia Coppola est une réalisatrice de femmes. Tous ses films tournent autour de la féminité, de ce délicat passage où l’adolescente devient une femme adulte. Kirsten Dunst dans Virgin Suicides (1999) et Marie-Antoinette (2006), Scarlett Johansson dans Lost in Translation (2003), pour ne citer que les 3 premiers, sont des rôles féminins qui sont empreints de cette aura mystérieuse de l’insouciance, de cette envie de rester libre et d’être qui elles veulent.

C’est aussi une réalisatrice musicale ! Chacun de ses films ont une B.O bien travaillée, qui colle à la perfection avec les images, et il faut dire que le talent du groupe Phoenix sublime la poésie de ces films.

Et surtout, c‘est une réalisatrice photogénique. Les images de ses films sont magnifiques et poétiques. Elles sont composées telles des photographies d’art. On reconnaît, par exemple, l’influence de David Hamilton dans Virgin Suicides.

Bref vous aurez compris mon admiration pour cette artiste et j’espère vous avoir donné  la curiosité de la découvrir ou redécouvrir car elle mérite sa place dans le milieu cinématographique. En plus, un nouveau film va sortir courant octobre On the rocks avec ce cher Bill Murray ! En attendant de découvrir cette nouvelle œuvre, voici ceux que vous pouvez voir dès maintenant !

Bons films!

Jen.

 

11320cookie-checkSofia Coppola, une réalisatrice fléministe !
Partager cet article via :
Jen

Jen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top