Comment devenir un connard au volant

Les vacances sont terminées pour les uns, commencent pour les autres, mais une chose nous unit tous : la voiture. En effet, la France compte plus de 50 millions de véhicules dont 40 millions effectivement en circulation. Alors voici un rappel des mauvaises manières à adopter pour rouler sur les autres, affirmer votre supériorité et enfin devenir un très mauvais conducteur.

 

1. Comme des ennemis, les autres conducteurs tu considèreras.

bad driver

 

La chose la plus importante à retenir, c’est que dans ce monde de brutes où la route est une jungle sans foi ni loi, tout le monde vous veut du mal. Mais vous, vous ne vous laisserez pas faire par tous ces ennemis qui roulent à proximité de votre belle voiture.

La paranoïa est donc un état dans lequel vous devez absolument vous mettre avant même de démarrer votre véhicule. Alors quand vous tombez sur d’autres conducteurs surtout si ce sont des conductrices qui, c’est bien connu, ne savent pas conduire, comme ne l’indiquent pas les statistiques de gravité des accidents de la route, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

 

2. Des piétons et des deux roues tu n’en tiendras pas compte.

 

Au volant de votre véhicule à quatre roues, vous avez pris de plus en plus de place (40% de plus en moyenne en 60 ans), alors ce ne sont pas ces pauvres bobos de piétons ou de cyclistes qui vont faire la loi. Quant aux motos, ils n’avaient qu’à se payer 2 roues de plus. 

 

Non, je vous rappelle que le boss c’est vous, donc il est absolument interdit de laisser passer un piéton ou de laisser une distance d’1m50 minimum entre votre véhicule et un cycliste ou un motard. 

Alors pour bien asseoir votre supériorité, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

 

3. Seul au monde tu te considèreras.

Une fois que votre supériorité est acquise, vous pouvez enfin estimer que la route vous appartient et qu’il n’est plus besoin de tenir compte des autres.

La vie devient paisible comme une pub pour une automobile. Mais si, vous savez bien, ces pubs qui vous montrent une seule voiture dans une ville vide. Voilà. Vous y êtes. C’est votre moment. Faites ce que bon vous semble. Vous êtes celui de la pub, seul(e) sur cette route qui vous appartient.

Oubliez le clignotant, cet outil de soumission censé indiquer aux autres votre intention de tourner.

Ridicule.

Tournez si vous en éprouvez le désir, le clignotant c’est pour les faibles, c’est pour les autres. Et si vous tombez sur des conducteurs qui oublient de les mettre, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

 

4. Où tu en as envie, tu te gareras.

Il paraîtrait que des gens, sans doute mal intentionnés, ont dessiné au sol des traits blancs servant à délimiter des places de parking. Quelle hérésie ! 

Non, la vérité c’est qu’il faut nécessairement se garer en double file en gênant la circulation, quand bien même il y a une place libre 5 mètres plus loin. Vous n’allez quand même pas faire 5 mètres à pieds de plus pour aller acheter vos clopes !

Mais parfois, vous ne pourrez pas y échapper. Ces salauds de coco-gaucho-islamo-écolo-bobo auront tout fait pour que vous soyez obligés de vous garer sur un parking. Ne paniquez pas ! Il vous suffit de vous garer de façon à prendre 2 places de parking. Pour cela, plusieurs techniques sont possibles. La plus bourrine consiste à se garer exactement sur la ligne blanche. Là, vous envoyez un message fort, c’est vous qui avez le pouvoir ! Vous pouvez jouer aussi la carte du “je me suis garé rapidement sans trop faire attention” de façon à ce que votre véhicule soit en diagonale et qu’il déborde sur la place voisine. Les meilleurs d’entre nous arriveront même à monopoliser 3 places d’un coup, mais ce n’est possible qu’avec des années d’expériences.

Enfin, n’oubliez pas toutes ces places bleues, larges et vides qui sont idéalement situées devant les magasins. Allez savoir pourquoi ils ont dessiné une personne assise sur un gros cylindre. Profitez-en, elles sont souvent libres. Et si des passants vous disent la phrase énigmatique “si tu prends ma place, prends mon handicap”, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

 

5. La voie de droite, tu n’emprunteras pas.

Quand la route a plusieurs voies de circulation, laissez les gueux sur la voie de droite et préférez la voie la plus à gauche, quelque soit votre vitesse. Au minimum, la voie du milieu, mais jamais ô grand jamais n’allez sur la voie de droite. Même pour prendre une sortie, passez directement de la voie du milieu à la sortie en prenant bien soin de faire une queue de poisson tout en klaxonnant.

En revanche, si des malotrus, sans doute des nouveaux dans le coin, des gens qui ne connaîtraient pas votre rang social sur la route, ou pire, des gens qui voudraient vous détrôner, vous font comprendre que vous pourriez vous rabattre sur la voie de droite, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

 

6. (BONUS) Par la fenêtre, tes déchets tu jetteras.

 

À bord de votre bolide, vous n’aurez pas le temps de vous arrêter, alors quand il vous reste dans les mains un gobelet de coca ou de café, le sac du sandwich ou un paquet de clope vide, pas besoin de réfléchir, baissez la vitre et balancez le tout par la fenêtre.

Oh pas la peine de vous sentir coupable à cause des discours de ces islamo-facho-coco-écolo-gaucho-bobo, vous n’êtes vraiment pas le seul à polluer la planète sans vergogne. Donc aucun souci.

Et si les passagers de la voiture d’à côté vous font les gros yeux, n’hésitez pas à les insulter tout en accompagnant ces noms d’oiseaux de gestes obscènes. C’est important.

9010cookie-checkComment devenir un connard au volant
Partager cet article via :
Super Marmotte Volante

Super Marmotte Volante

Promis demain je trouverai une meilleure description.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top